Les vélos ! La priorité par rapport à la santé.

Depuis le début du semi-confinement suite au COVID-19 qui s'est installé en Suisse depuis quelques semaines, la mobilité douce a prit une tournure très intéressante.

Il est amusant de voir que, la commune de la Ville de Genève, est devenu l'initiateur pour davantage d'installation de pistes cyclables sur le territoire et tout ça, en pleine période de déconfinement.

Le problème n'est pas la mise en place des pistes, qui est une très bonne initiative en soi. Le problème est le comportement irrespectueux qu'a eux les cycles.

Il y'a environ 2 semaines, plus de 1000 (voire même 1'500 en plus) cyclistes, ont manifestés et bloqué le trafic de la Plaine de Plainpalais pour manifester leurs intérêts à la mise en place de plus de pistes.

Cependant, les mots ne semblent pas suffisant pour décrire le manque de discipline qu'on eux ces personnes.

Petit rappel : le Conseil fédéral à pourtant indiqué, à mainte reprise, les indications suivantes :

- Rassemblements de plus 5 personnes (interdite) ;

- Manifestations de plus de 1000 personnes (interdite) ;

- Distanciation entre les citoyens (2m de distance) ;

- Rester à la maison pour éviter tout risque de propagation.

Non seulement ces indications n'ont pas été pris en compte, c'est comme si elles avaient été jetées à la poubelle comme des déchets. Il est également important de rappeler que les citoyens se sont battus pour rester chez eux, même si cela était difficile, il aura suffit d'une journée pour montrer le mauvais exemple et qu'il aura fallut presque 3 mois pour le bon exemple.

Pour finir, il ne faut surtout pas oublier les  familles qui ont perdue des proches suite à ce COVID-19 de malheur.

Les commentaires sont fermés.